Mieux dormir grâce à une activité sportive

Ce n’est pas un secret, le sommeil est primordial pour être en bonne santé. Et pourtant, nombreuses sont les personnes à le négliger, ou à souffrir d’insomnie. Que faire pour retrouver un rythme de sommeil sain ? Au lieu d’opter pour des somnifères qui risquent plutôt de vous perturber, pourquoi ne pas choisir une solution naturelle ? Découvrez les bienfaits d’une activité physique régulière sur votre sommeil.

Le sommeil profond pour un vrai repos

C’est le soir, vous venez d’aller au lit. Vous entrez alors en phase d’endormissement, due à la sécrétion de la mélatonine, l’hormone du sommeil. Par la suite, votre corps traversera deux grands cycles de sommeil : le sommeil lent profond (SLP) et le sommeil paradoxal (REM). Cette première phase fait que l’activité cérébrale d’un dormeur diminue fortement. Ce sommeil lent profond est réparateur, il permet au corps de vraiment récupérer et de se régénérer.

Avec l’âge, le SLP est de plus en plus rare. Le sommeil est de moins bonne qualité, ponctué par de nombreux micro-réveils. Le résultat ? Vous êtes moins reposé et votre nuit est bien moins réparatrice.

Grâce au sport, il est possible de maintenir un temps de sommeil lent profond assez élevé et de mieux dormir. En effet, l’activité physique a de nombreuses vertus. Couplée à une bonne hygiène de vie, elle permet de se défouler, de décompresser de sa journée et d’éliminer le stress en travaillant la respiration. De plus, elle maintient le corps en bonne santé et lui procure une « bonne fatigue » qui tend à éliminer les troubles du sommeil.

Si l’activité est bien exercée, un sportif mettra globalement moins de temps à s’endormir. Il entrera plus rapidement dans la phase de sommeil lent profond et y restera plus longtemps.

Adapter sa pratique du sport pour mieux dormir

Le sport, qui libère des endorphines, permet par la suite de plus facilement trouver le sommeil. Il existe une idée reçue comme quoi pratiquer une activité physique avant de se coucher empêcherait de dormir profondément, ou même d’avoir un sommeil récupérateur. Pourtant, cela n’a guère été prouvé et nombreux sont les scientifiques à remarquer que le sport favorise le sommeil.

Évidemment, mieux vaut éviter de faire du sport moins d’une heure avant de rejoindre votre chambre à coucher. L’optimum serait entre 4 et 8 heures avant d’aller au lit. Néanmoins, il est toujours mieux de pratiquer un peu de sport tard plutôt que de ne pas en faire du tout. Pour qu’un effet soit notable sur la qualité du sommeil, il est également recommandé de pratiquer des séances d’au moins 30 minutes, 2 à 3 fois par semaine.

Les résultats ? Une bonne séance de sport va vous apaiser. Une fois dans les bras de Morphée, vos muscles vont se reconstruire et se renforcer. De même,vos courbatures seront atténuées. Et ces actions se produisent pendant le sommeil lent profond. Tout est donc lié !

Quel sport choisir pour bien dormir ?

Si vous voulez une bonne nuit de sommeil, il est essentiel de bien choisir votre activité. En effet, certains sports ont tendance à être trop excitants. La boxe, par exemple, a plutôt un effet stimulant que soporifique. Elle élève la température du corps et le rythme cardiaque qui peinent à redescendre. Mieux vaut alors pratiquer ce type d’activité tôt dans la journée, et non pas avant d’aller dormir.

Pour apaiser votre corps, des activités simples et calmes peuvent être une vraie aide au sommeil. Certains sports relaxants, comme le yoga ou le Pilates, permettent notamment de faciliter l’endormissement.

D’autres fatiguent efficacement le corps sans trop l’exciter, comme la musculation, le cyclisme, l’aérobic ou la marche. En tout cas, le mieux reste de favoriser des sports doux pour ne pas obtenir un effet inverse à celui désiré.

Vous n’avez plus qu’à prendre une douche, une tasse de camomille et à poser la tête sur votre oreiller, pour un aller simple au pays des rêves.

Articles similaires