Les 10 Commandements d’un sommeil réparateur

1 : Eviter les excitants : Thé, café
2 : Pas de sport le soir
3 : Respecter le corps au repos – On dîne léger
4 : Attention aux écrans
5 : Programme de pensées positives – Repenser aux bons côtés de votre journée
6 : Une bonne température dans la chambre
7 : Les bonnes conditions : noir et silence
8 : Un bon matelas
9 : Massage, câlins… mettez toutes les chances de votre côté
10 : Des heures régulières de récupération et des rituels

Un sommeil réparateur, une histoire à dormir debout !

A 75 ans, on a passé 25 ans à dormir et 5 ans à rêver ! Autant opter pour des nuits de qualité. Et c’est bien connu, trop dormir tout comme ne pas assez dormir, amène à la fatigue. Alors quel est le bon équilibre ? Les nuits se déroulent sous forme de cycles, l’évolution du sommeil varie au fil de notre âge… Sieste complémentaire, pas sieste ? Dormir suffisamment, mais pas trop, semble être le maître mot. Vous l’avez compris, c’est un art où il est bon de commencer par organiser son emploi du temps en fonction de notre sommeil et non l’inverse.

Sport ou pas sport le soir ?

Pratiquer une activité physique régulière est bénéfique pour une bonne santé comme une bonne fatigue, donc pour mieux dormir. Le sport augmente la température du corps, ce qui amplifie les rythmes biologiques et améliore le sommeil. Attention, il est cependant vivement recommandé d’arrêter toute activité sportive au moins trois heures avant de s’endormir. La nuit, le corps met en sommeil chacun de nos organes tour à tour et on doit lui permettre de se désactiver progressivement.

Une sucrerie avant d’aller dormir ?

Voilà bien une habitude qu’il va vous falloir oublier au plus vite pour bien dormirLe gras comme le sucre sont des agents perturbateurs de notre sommeil et nuisent à nos nuits. Comme le démontre l’étude publiée dans Journal of Clinical Sleep Medicine (1) : Charcuterie, fromage, viande grasse, plats industriels sont des nuisibles à notre sommeil. Un apport en fibres, fruits est bénéfique et vous éviteront des troubles du sommeil pour une nuit plus réparatrice. L’alimentation est donc une base importante. Il en est de même concernant tous les excitants tels le thé, café, soda et tous sucres rapides… Peu manger le soir est la bonne ligne de conduite aussi pour vous aider à maigrir et ainsi mettre notre système digestif au repos.

Nuit caliente

La température du corps varie au cours de notre journée. Elle est au maximum vers 17h pour diminuer progressivement jusqu’à une moyenne de 36.6. D’où l’importance d’éviter le sport avant d’aller dormir comme d’avoir une bonne température dans votre chambre. 19° est ce qui est recommandé.  

Méditer, écouter son corps, prendre soin de soi

Le corps est une formidable machine qui émet des signaux de fatigue que l’écran de télévision, le portable, les tablettes perturbent. Notre corps communique avec nous, écoutons-le. La fameuse lumière bleue des écrans retarde la phase du sommeil. Les câlins pour remplacer les écrans, resteront la meilleure façon d’accéder à un sommeil millénaire.

La longueur ne fait pas tout

Le temps de récupération est individuel. Un dormeur court aura des nuits de 6h, contre 9h pour un dormeur long. N’économisons pas notre temps de repos, la privation de sommeil entraine une augmentation des marqueurs d’inflammation. Un bonne nuit aurait un rôle dans la résistance à l’infection et à l’inflammation. Dépressions, anxiétés, apnées du sommeil, cauchemars, problèmes urinaires sont aussi des facteurs à ne pas négliger dans l’hygiène de nos nuits.

Articles similaires